Comment fonctionne une caisse automatique ?

Toute entreprise qui effectue des activités de vente a besoin d’un terminal de point de vente communément appelé système de caisse ou encore caisse enregistreuse. La question à se poser est quel type de caisse enregistreuse utiliser pour bien bénéficier de ses avantages.

Parmi les modèles disponibles sur le marché, la caisse automatique est celle qui offre de multiples avantages, que ce soit pour les vendeurs, les clients ou les commerçants.

Facile à utiliser, la caisse automatique peut être utilisée dans plusieurs lieux de commerce. Elle vous épargne des problèmes de vol, des erreurs de caisses ou encore des opérations manuelles.

Dans cet article, nous allons vous présenter le fonctionnement de cette machine qui améliore la rentabilité.

Caisse automatique | ACS/BOE

Composante logicielle d’une caisse automatique

Les caisses automatiques sont constituées d’une partie matérielle et d’une partie logicielle. Cette dernière est chargée de l’enregistrement, du traitement et du stockage des détails de la transaction.

En général, tous les systèmes de caisse automatique disposent d’une interface utilisateur pour le point de vente et également d’un tableau de bord pour la gestion en coulisses et les fonctions d’analyse.

Les caisses automatiques utilisent pour la plupart les systèmes basés sur le Cloud. Ils présentent l’avantage d’être moins chers et offrent plus d’options d’intégrations avec d’autres logiciels.

Composante matérielle d’une caisse automatique

En ce qui concerne le matériel, cela dépend des besoins de chaque entreprise. Toutefois, il existe des composants importants qu’on retrouve au niveau de toutes les caisses automatiques.

On cite par exemple l’interface utilisateur pour enregistrer les détails de la transaction, le lecteur de code-barre pour la gestion du stock (il met automatiquement à jour l’état du stock en fonction des articles vendus) et l’imprimante pour les reçus ou les rapports de fin de journée pour l’encaissement.

On trouve de même le lecteur de cartes utilisé pour le traitement des paiements effectués par smartphone, carte de crédit ou carte de débit, le système de ventilation intérieur régulé électroniquement et enfin le périphérique réseau pour la connexion internet.

Les différents types de caisses automatiques

Encore appelée monnayeur automatique, une caisse automatique est une machine qui permet l’automatisation du tiroir-caisse. Sauf qu’ici, il n’y a pas de tiroir-caisse.

En effet, l’argent est placé et trié dans un emplacement secret au sein de la machine. Cette dernière se charge de rendre au client la monnaie si besoin. La différence avec les autres types de caisses enregistreuses réside dans son utilisation. Plus besoin de caissier, c’est le client même qui utilise la machine et s’occupe de toute la transaction.

Vous avez surement vu ces caisses rapides dans des boulangeries, des pharmacies ou les grandes surfaces. Le client lui-même scanne ses articles, passe sa carte de fidélité et choisit son moyen de paiement. Tout cela se passe sur l’écran tactile de la caisse. En cas de paiement en liquide, il introduit l’argent dans la machine et récupère le reliquat.

On distingue généralement deux types de caisses automatiques. On liste tout d’abord le recycleur d’argent encore appelé automate d’encaissement ; on le retrouve souvent dans les petits commerces qui assurent uniquement l’encaissement des espèces.

Le second type est appelé « self checkout » ou « libre service », un type plébiscité par les grandes surfaces et qui permet d’assurer tout le processus d’achat, du scan des articles au paiement, en passant par le passage de la carte de fidélité.

Les autres types de caisses enregistreuses

Lorsque vous magasinez pour une caisse enregistreuse, vous remarquerez qu’il existe plusieurs types de modèles à savoir : caisse enregistreuse tactile, alphanumérique et tablette. Pour savoir quel type de caisse enregistreuse utiliser, vous devez déterminer soigneusement vos besoins et envisager les spécificités de votre activité.

En outre, vous devez prendre en compte les éléments comme le nombre de vendeurs, votre local de commercial, les moyens de paiement disponible et également le rapport client vendeur. La caisse numérique ou alphanumérique est (par exemple) parfaitement adaptée si vous disposez d’une activité dont la gestion n’est pas complexe ou élevée.

error: Content is protected !!